Samuel Clemens - Histoire

Samuel Clemens - Histoire


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Samuel Clemens

Samuel Langhorne Clemens est né le 30 novembre 1835 à Florida, Missouri, et a été élevé à Hannibal, Missouri. Il a quitté l'école à l'âge de 12 ans et a travaillé pour un imprimeur, devenant finalement un imprimeur compagnon à St. Louis, New York, Philadelphie et Iowa. Dans les années 1850, il devient pilote de bateau fluvial breveté. Pendant la guerre de Sécession, il rejoint une compagnie de volontaires confédérés, mais déserte au bout d'une semaine et s'installe au Nevada. Il a travaillé comme journaliste, adoptant le nom de plume "Mark Twain", qui dans la terminologie des bateaux fluviaux signifiait "deux brasses de profondeur", c'est-à-dire de l'eau salubre. En 1865, il a acquis une notoriété nationale lorsque sa nouvelle, "La grenouille sauteuse célèbre du comté de Calaveras", a été publiée dans le New York Saturday Evening Press et a été réimprimée dans des journaux à travers le pays.
Mark Twain est devenu l'un des plus grands écrivains que les États-Unis aient jamais produits. Son habileté à créer des personnages divertissants et des intrigues engageantes, ainsi qu'à évoquer efficacement la couleur locale, font de romans comme Les Aventures de Huckleberry Finn (1884) des œuvres durables dans le canon de la fiction américaine. Il était également un brillant satiriste et critique social, et dans ses essais et récits de voyage ainsi que ses romans et nouvelles, il était capable de se moquer de la société et de ses faiblesses avec un humour irrévérencieux et une précision troublante. Twain a beaucoup voyagé à travers le pays et le monde en tant que conférencier populaire ainsi qu'écrivain. Parmi ses écrits figurent The Celebrated Jumping Frog of Calaveras County, and Other Sketches (1867), The Innocents Abroad (1869), Roughing It (1861), The Gilded Age (1862, avec Charles Dudley Warner), Tom Sawyer (1876), Le prince et le pauvre (1882), Life on the Mississippi (1883), A Connecticut Yankee in King Arthur's Court (1889), Pudd'nhead Wilson (1894), Jeanne d'Arc (1896) et Suivre l'équateur (1897).
Après la guerre hispano-américaine, Twain est devenu un anti-impérialiste passionné, critiquant farouchement le roi Léopold de Belgique pour sa politique au Congo. Une vision généralement plus pessimiste de l'humanité est devenue évidente dans les écrits ultérieurs de Twain, y compris des œuvres telles que What Is Man? (1906) et The Mysterious Stranger (1916, publié à titre posthume). Twain est décédé à Redding, Connecticut, le 21 avril 1910. En 1924, l'Autobiographie de Mark Twain a été publiée.


Mark Twain a affirmé qu'il tenait son nom de plume d'un capitaine de bateau fluvial. Il l'a peut-être obtenu dans un saloon

La gravité puissante a attiré les jeunes hommes vers l'ouest pendant la guerre civile, surtout après que les armées ont commencé à recruter pour remplir leurs rangs. L'un des milliers de personnes qui ont voyagé "à travers les plaines" était un obscur Missourien nommé Samuel Langhorne Clemens qui avait passé quelques semaines à chevaucher avec une bande d'irréguliers confédérés. Malgré les légères sympathies sécessionnistes de Sam&rsquos, son frère aîné Orion Clemens avait fait campagne pour Abraham Lincoln. En récompense, le nouveau président nomma Orion secrétaire du territoire du Nevada, alors en proie à une frénésie minière centrée sur le Comstock Lode sous la ville en plein essor de Virginia City, la plus grande ville du territoire. Sam se rendit à l'ouest avec son frère sur la scène terrestre à la fin de l'été 1861, comme son premier grand biographe l'observa avec ironie, « pas de place dans le Middle West actif à ce moment-là pour un officier de l'une ou l'autre armée qui s'était volontairement retiré du service. &rdquo

Orion Clemens a pris ses fonctions officielles à Carson City tandis que Sam se précipitait sur le territoire en essayant de s'attacher à une partie de sa richesse légendaire. (Écrivant sous le nom de Mark Twain une décennie plus tard, il immortalise les expériences de Le dégrossir, faisant un usage judicieux de « faits améliorés ».) Sam Clemens passa le reste de l'année à creuser, et il trouva le travail « dur et long et lamentable », sans parler de dangereux et non rémunérateur.

Clemens a fait un travail acharné en tant que mineur pendant la première moitié de 1862, plus qu'il ne l'a autorisé dans Le dégrossir. L'une de ses lettres racontait qu'il avait « piqué » jusqu'à ce que des ampoules recouvrent ses mains. Clemens possédait « ldquofeet », ce qui signifie « ldquoshares » dans plusieurs mines prometteuses, et ses espoirs de richesse étaient grands. Clemens a décrit une perspective à son frère comme « une chose à coup sûr » avant d'ajouter, de façon réaliste, « mais alors c'est le pays le plus en matière de déceptions que le monde ait jamais vu. »

Heureusement pour le destin littéraire américain, aucune des mines de Clemens n'est devenue riche, ou quoi que ce soit de proche. Fils de fils doué, il amusait ses compagnons avec des histoires vivantes et il écrivait des sketchs burlesques, dont quelques-uns se sont retrouvés dans les pages du principal journal de Virginia City, le Entreprise territoriale, sur le pseudonyme &ldquoJosh,&rdquo un nom de plume vraisemblablement conçu comme plus de verbe que de nom. Comme tant d'autres dans le territoire du Nevada, Sam Clemens était riche en « pieds à terre », mais pauvre en argent liquide. En juillet 1862, il tentait de vendre de l'écriture aux journaux de tout l'Ouest.

Joseph T. Goodman, éditeur du Entreprise, a reconnu un talent pour l'écriture claire, colorée et humoristique chez l'auteur des lettres de &ldquoJosh&rdquo et a offert à Clemens un emploi à 25 $ par semaine, un emploi stable qui promettait de sauver Clemens de la pénurie. L'accepter signifiait renoncer à son rêve d'exploiter la richesse minière. Après quelques introspections, Clemens s'est résigné à la certitude absolue.

Dans un langage de frontière simple, le génie en herbe mais non poli a rapidement démontré une capacité unique à utiliser l'embellissement, l'hyperbole, la satire, la caricature, la parodie, la fausse flatterie et le ridicule pour écorcher la vérité essentielle. Au fur et à mesure que sa voix mûrissait, les histoires, les canulars et les croquis brutaux de Clemens sont devenus quelque chose d'entièrement américain, encapsulant la terrible fantaisie, l'ironie douloureuse et l'hilarité scandaleuse de la vie à la frontière minière. Aucune vanité, tête enflée ou chemise rembourrée ne vivait à l'abri de sa plume tranchante, et le Entreprise bientôt augmenté son salaire. &ldquoIls me paient six dollars par jour», a écrit Clemens à sa sœur, &ldquoet je fais 50 pour cent de profit en ne faisant que trois dollars de travail.&rdquo

Peu importe. Le lectorat s'est délecté de son travail d'une demi-journée. Clemens était devenu largement connu à Virginia City &mdash sinon nécessairement très apprécié &mdash au moment où le pseudonyme Mark Twain est apparu pour la première fois dans le Entreprise le 3 février 1863. Une décennie plus tard, Clemens a affirmé qu'il s'était approprié son célèbre nom de plume d'un capitaine de bateau fluvial du Mississippi. Cependant, selon une légende plus convaincante de Virginia City, Clemens a acquis le surnom avant qu'il ne soit imprimé, dérivé de son habitude de marcher dans le Old Corner Saloon et d'appeler le barman à &ldquoMark Twain!» une phrase que les bateliers du Mississippi ont chantée avec leur embarcation dans deux brasses d'eau, mais cela à Virginia City signifiait apporter deux coups de whisky à Sam Clemens et faire deux marques à la craie contre son compte sur le mur du fond du saloon.


Un rêve réalisé

En 1857, Clemens quitte Keokuk. Il prévoyait de se rendre sur le fleuve Amazone, en Amérique du Sud, pour faire fortune en cultivant du cacao. Avant de quitter l'Amérique, cependant, il se lie d'amitié avec un capitaine de bateau à vapeur nommé Horace Bixby (1826-1912). Clemens s'est entraîné avec Bixby pendant les deux années suivantes et, en 1859, a obtenu sa propre licence de pilote.

Les années de Clemens sur le fleuve Mississippi ont fourni beaucoup de matière pour son écriture. Après le début de l'Amérique Guerre civile (1861-1865), le syndicat L'armée a fermé le fleuve Mississippi aux bateaux privés afin qu'il puisse être utilisé comme route d'invasion à la place. Clemens a servi dans le États confédérés d'Amérique l'armée pendant quelques semaines, puis a déménagé à Nevada , où Orion travaillait au gouvernement territorial.

Clemens a passé un an dans le Nevada à la recherche de métaux précieux. L'expérience lui a donné matière à un roman qu'il écrirait, Le dégrossir, publié en 1872. En 1862, il s'installe à Virginia City, Nevada, pour écrire pour le journal Entreprise territoriale. Là, il commence à écrire régulièrement sous le pseudonyme de Mark Twain. Une dispute avec un collègue journaliste a poussé Clemens à fuir à San Francisco, Californie , et une dispute là-bas avec la police l'a fait fuir dans les montagnes de la Sierra, près de la frontière entre la Californie et le Nevada.


Galerie de photos

– Avec l’aimable autorisation de la collection de l’auteur de la Bibliothèque du Congrès –

– Avec l’aimable autorisation de la bibliothèque Bancroft –

– Photo de D Street avec l’aimable autorisation de la Bancroft Library Photo en médaillon avec l’aimable autorisation de la Nevada Historical Society –

Articles Similaires

En lisant les commentaires de la quatrième de couverture, comme le font de nombreux consommateurs, je me suis immédiatement fait une opinion négative&hellip

S'il pouvait parler, quelles histoires ce vieux bar pourrait raconter. Wyatt Earp lui-même probablement&hellip


Mark Twain (Samuel Clemens): Biographie & Écrits

Samuel Clemens a basé ses œuvres sur des événements survenus tout au long de sa vie personnelle. Il a acquis de nombreux intérêts et talents sur le fleuve Mississippi qui ont contribué à ses écrits. Samuel Clemens est né le 30 novembre 1835 à Florida, Missouri. Il était prématuré de deux mois. Au moment de sa naissance, la comète de Haley était dans le ciel.

Quatre ans après la naissance de Clemens, sa famille a déménagé à Hannibal, Missouri. Il a grandi là-bas sur le fleuve Mississippi. La rivière a soutenu certains des moments les plus heureux de sa vie. Clemens était le cinquième enfant de la famille de John et Jane Clemens. Les sept premières années de sa vie, il était sous la supervision de sa mère et du médecin de famille, le Dr Hugh, en raison de sa maladie. À neuf ans, cependant, Clemens était connu pour être adulte. En 1847, son père décède. Il a commencé à assumer nos responsabilités d'adulte maintenant à l'âge de 12 ans. Il a commencé à travailler et à faire des courses pour contribuer à la famille. Après la mort de son père, la famille a commencé à avoir de gros problèmes financiers.

Lorsque Clemens a eu dix-sept ans, il était prêt à être seul. Il a commencé à écrire des histoires et des croquis pour les journaux. Il s'est soutenu pendant les deux années suivantes. Il a également décidé d'aller dans le quartier est d'Hannibal pour travailler sur des travaux d'impression. (Miller, Dwyer, Wood, 259) Il s'est inscrit à l'école à l'âge de quatre ans. Il était sage et discipliné à l'école. Apprendre était un privilège pour Clemens. il était intéressé à connaître des faits, des informations et des chiffres. Il avait une solide connaissance des mathématiques, de la langue, du vocabulaire et de la composition correcte. Il a beaucoup appris sur la botanique. À 12 ans, il quitte l'école et devient apprenti imprimeur. En 1901, il a reçu son Lit. Diplôme de Yale, 1902. son Lit. D. diplôme de l'Université du Missouri, et en 1907 son Lit. Diplôme d'Oxford. En 1857, Clemens a commencé à descendre le fleuve Mississippi. Il a pris des décisions importantes avec des conséquences importantes dans sa vie. Clemens a persuadé Horace Bixby de lui enseigner les compétences de pilotage. En 1859, il devient pilote de bateau fluvial breveté. Au cours des années 1850, alors qu'il pilotait des bateaux à vapeur, il adopta le nom de Mark Twain à Virginia City. Mark Twain était un nom signifiant deux brasses de profondeur, utilisé sur un bateau à vapeur du fleuve Mississippi. (À la découverte des auteurs) Twain a commencé à publier sous son pseudonyme le 3 février 1863.

Pendant l'été, il travaillait avec le personnel de Virginia City, Nevada, Territorial Enterprise. sa carrière a progressé. Il s'est retiré d'une image humoristique pour exprimer l'opinion que tous les motifs sont égoïstes. Lorsqu'il est devenu pilote de bateau à vapeur, il a dû apprendre à accepter ses offres et à ne pas être poli comme sa mère l'avait élevé. Au cours de ses nuits de pilotage, il découvre son amour pour l'astronomie. En 1861, Twain a servi brièvement dans le Missouri, en milice. Ses années de pilotage ont pris fin lorsque la rivière a été fermée par la guerre en 1861. Il a également servi dans une compagnie de volontaires confédérés pendant deux semaines. il a décidé de ne pas être impliqué dans la guerre. Son frère Orion et lui ont voyagé à Carson City, Nevada en 1861. Au cours des années 1861-1862, il était un chercheur d'or au Nevada. Twain a trouvé une élévation spirituelle et une inspiration à travers des souvenirs sur le Mississippi. Sur le Mississippi, il a appris les différents types de nature humaine que l'on pouvait trouver. (Albert Paine, 82 ans) Twain était sceptique quant à la société humaine. Il avait une vision sérieuse de la vie, ce qui le rendait sérieux et pessimiste. Il était connu comme humoriste. Bien qu'il y ait eu beaucoup de tragédies dans sa vie à cause de la pauvreté et de la mort de son père, de la perte d'une fille et de la faillite.

Twain était un maître de l'ironie, exhortant les gens à voir les choses qu'ils pourraient changer s'ils essayaient. C'était une personne très généreuse, mais qui aimait rarement le montrer. Il avait des talents musicaux qui n'étaient pas connus de beaucoup de gens. Il savait jouer du piano, de la guitare, de l'orgue et chanter. Même si Twain avait toujours des ennuis et aimait l'aventure, il avait de la chance d'être là où des choses intéressantes se produisaient au bon moment. Il avait le don d'observer rapidement les choses. L'une des œuvres ultérieures de Twain était Life on the Mississippi. Il raconte la région du fleuve Mississippi et des choses telles que l'histoire, les sites touristiques, les gens et les légendes des villes et des bateaux à vapeur. Tout au long des chapitres 4 et 17, il a rappelé très clairement ses jours de pilotage. L'Atlantic Monthly contenait à l'origine ces chapitres sous le nom de "Old Times on the Mississippi". En 1852, Twain ne voulait pas être écrivain. Il ne savait pas ce qu'il voulait faire dans la vie, mais il trouvait qu'écrire était facile. Il a commencé à écrire pour subvenir aux besoins de sa famille et gagner sa vie. Il était doué pour décrire les détails. Twain pouvait intéresser le lecteur en racontant ses propres idées et réactions. Son imagination est limitée par la liberté. Son désir de liberté et d'aventure se retrouve dans ses œuvres. (Henry Smist, 35 ans) En utilisant des éléments de son passé dont il se souvenait, il pouvait bien interpréter la réalité. Twain peut trouver un sens plus profond sous les apparences et bien montrer l'environnement de chaque personnage. il n'était pas sûr de la Bible et ne pouvait pas trouver une conception ferme de Dieu. Il a grandi presbytérien et ses œuvres reflètent son doute sur la religion. Il croyait aussi que la vie était prédéterminée et que le libre arbitre était une illusion. (John Gerber, 3) En novembre 1865, Twain publia son premier sketch important, "Jim Smiley and His Jumping Frog" dans le New York Saturday Press.

Son premier livre était The Celebrated Jumping Frog dans le comté de Calvaras. En 1867, il voyage en Espagne, en Italie, en France et en Palestine. Des histoires ont été publiées et connues sous le nom de livre, The Innocents Abroad. (1869) Tout au long de ce livre, Twain a ridiculisé les pays qu'il a visités, ainsi que les vues des touristes américains en voyage. En 1874, son premier roman, The Guilded Age est publié. Il a été co-écrit avec Charles Dudley Warner. Le titre vient des décennies qui ont suivi la guerre civile. Twain a écrit sur sa jeunesse avec un mode de vie plus agréable que celui sur lequel il était basé. La nouvelle, "L'homme qui a corrompu Hadleyburg" est une indication de son côté sombre. En 1876, Les Aventures de Tom Sawyer sont publiés. Dans ce livre, le personnage de tante Polly était basé sur sa mère. La famille avait une meilleure situation financière comme c'était le cas chez sa tante Patsy’s. L'histoire parlait d'un garçon espiègle dans une ville du fleuve Mississippi. Tom Sawyer était un pas en arrière. Il s'adressait aux adultes, mais s'adressait aux jeunes. (Ronald Gottesman, 1163) Tom Sawyer était un prédécesseur de Huck Finn. Les Aventures de Huckleberry Finn, publié en 1885, était la suite de Tom Sawyer. Mark Twain n'était pas Tom Sawyer ou Huckleberry Finn, bien qu'il s'agisse de garçons qu'il aurait souhaité être. L'enfance de Twain a été à la base de l'histoire des garçons élevés à la frontière à Huckleberry Finn. Au cours de ses années en tant que pilote de bateau à vapeur sur le Mississippi, il a rencontré de nombreuses personnes pour l'aider à caractériser ses romans.

Il utilisait rarement le nom d'un ami ou d'un parent dans tout ce qu'il écrivait. Huckleberry Finn a été écrit par Twain en huit ans. C'est un roman qui démontre la différence entre l'apparence et la réalité sans créer de sentiments de dédain pour l'humanité. Tout au long de Huckleberry Finn, il fait ressortir le pouvoir de la nature pour développer une compréhension des valeurs telles que le bon sens, l'honnêteté et le courage. Au cours de la vie de Twain, il aimait écouter les filateurs de fil. Sur le Mississippi, il trouvait amusant d'écouter des collègues pilotes ou des passagers tisser des histoires. Un jour, un fil a été raconté par Ben Coon et Twain et un ami a écouté. Plus tard, il a raconté l'histoire à un célèbre humoriste nommé Artemus Ward. Il a exhorté Twain à écrire l'histoire afin qu'elle puisse être imprimée. En 1865, “The Celebrated Frog of Calaveras County” a été publié. Il a été publié et lu dans les journaux partout aux États-Unis. À partir de là, il a utilisé ses expériences de vie personnelles et son côté humoristique pour combiner la meilleure façon d'écrire qu'il connaissait. Son talent de filature de fil a été très utile au cours de sa carrière d'écrivain. (Miller, 143) En février 1870, Twain épousa Olivia Langdon. Ils ont été fiancés pendant un an. Elle a modifié ses écrits, les affaiblissant parfois, les rendant plus lisibles. Sa vie de couple a toujours été heureuse, étant donné qu'ils venaient d'horizons totalement différents. Quand ils se sont mariés, les parents d'Olivia ont dit que Twain n'était pas chrétien. Ils ont été mariés pendant 33 ans et ont eu quatre enfants pendant cette période.

Son fils est décédé à 18 mois en juin 1872. La fille préférée de Twain, Susy, est décédée d'une méningite en 1896. Elle est décédée paisiblement et a été enterrée par son frère. Après la mort de Susy, la famille s'est isolée à Londres. Ses deux autres filles, Clara et Jean, se sont éloignées de Twain. Clara a épousé un pianiste et a vécu en Europe. Jean a passé la majeure partie de sa vie d'adulte dans des maisons de soins infirmiers. Jean avait la pire relation avec son père parmi les enfants Clemens. Les derniers mois de sa vie, cependant, elle s'est rapprochée de son père tout en vivant avec lui. En décembre 1909, elle mourut. (Miller, 17 ans) Twain n'était pas connu comme un homme facile à vivre. Il avait un mauvais caractère, mais il essayait de le garder sous contrôle. En 1904, sa femme Olivia décède en Italie. Le 24 avril 1910, Twain mourut à Stormfield d'angia pectoris à l'âge de 74 ans. La comète de Haley était à nouveau dans le ciel à ce moment-là. Il a été enterré à Elmira, New York. Après sa mort, il était connu comme un héros. Des écoles, des parcs et des musées portent son nom. Ses œuvres sont devenues la première et la plus belle expression littéraire. Selon Ernest Hemingway, Twain était le père de toute la littérature. Il est "le poète d'une phase unique de l'expérience américaine". (Smist, 38 ans)


Quoi Clémens les dossiers de famille trouverez-vous?

Il y a 92 000 enregistrements de recensement disponibles pour le nom de famille Clemens. Comme une fenêtre sur leur vie quotidienne, les registres de recensement de Clemens peuvent vous dire où et comment vos ancêtres travaillaient, leur niveau d'éducation, leur statut d'ancien combattant, etc.

Il y a 10 000 dossiers d'immigration disponibles pour le nom de famille Clemens. Les listes de passagers vous permettent de savoir quand vos ancêtres sont arrivés aux États-Unis et comment ils ont effectué le voyage - du nom du navire aux ports d'arrivée et de départ.

Il y a 27 000 dossiers militaires disponibles pour le nom de famille Clemens. Pour les anciens combattants parmi vos ancêtres Clemens, les collections militaires fournissent des informations sur l'endroit et le moment où ils ont servi, et même des descriptions physiques.

Il y a 92 000 enregistrements de recensement disponibles pour le nom de famille Clemens. Comme une fenêtre sur leur vie quotidienne, les registres de recensement de Clemens peuvent vous dire où et comment vos ancêtres travaillaient, leur niveau d'éducation, leur statut d'ancien combattant, etc.

Il y a 10 000 dossiers d'immigration disponibles pour le nom de famille Clemens. Les listes de passagers vous permettent de savoir quand vos ancêtres sont arrivés aux États-Unis et comment ils ont effectué le voyage - du nom du navire aux ports d'arrivée et de départ.

Il y a 27 000 dossiers militaires disponibles pour le nom de famille Clemens. Pour les anciens combattants parmi vos ancêtres Clemens, les collections militaires fournissent des informations sur l'endroit et le moment où ils ont servi, et même des descriptions physiques.


Mark Twain

Samuel Langhorne Clemens, mieux connu sous le pseudonyme de Mark Twain, a écrit de grandes histoires sur Tom Sawyer, Huckleberry Finn et le puissant fleuve Mississippi. Il est devenu rien de moins qu'un trésor national. Au cours de sa vie, Twain est devenu un ami des présidents, des artistes, des industriels et de la royauté européenne, et son esprit vif et sa satire incisive lui ont valu les éloges des critiques et de ses pairs. À sa mort, il a été salué comme le "plus grand humoriste américain de son âge", et William Faulkner a qualifié Twain de "père de la littérature américaine".

Il est né le 30 novembre 1835 dans le petit village de Florida, Missouri, sixième enfant de John et Jane Clemens. Il a passé son enfance dans la ville voisine d'Hannibal, sur les rives du Mississippi, à observer sa vie bien remplie, fasciné par sa romance, mais refroidi par la violence et l'effusion de sang qu'il engendrait. Clemens avait onze ans lorsque son père avocat est décédé. Afin d'aider la famille à gagner de l'argent, le jeune Clemens a commencé à travailler comme commis de magasin et livreur. Il a également commencé à travailler comme apprenti (travailler pour apprendre un métier), puis un compositeur (une personne qui compose le type), avec des imprimeurs locaux, contribuant occasionnellement de petits morceaux aux journaux locaux. À dix-sept ans, son sketch comique "Le Dandy effrayant le squatter" a été publié par un magazine sportif à Boston, Massachusetts.

En 1853, Clemens a commencé à errer comme compagnon imprimeur à St. Louis, Missouri Chicago, Illinois New York, New York et Philadelphie, Pennsylvanie s'installant brièvement avec son frère, Orion, dans l'Iowa avant de partir à vingt-deux ans pour faire fortune. , espérait-il, à côté des rives luxuriantes du fleuve Amazone en Amérique du Sud. Au lieu de cela, voyageant sur le fleuve Mississippi, il est devenu un pilote de bateau à vapeur jusqu'au déclenchement de la guerre civile (1861&# x201365), lorsque les forces du Nord se sont affrontées avec celles du Sud sur l'esclavage et la sécession (le désir du Sud de quitter l'Union).

En 1865, l'Union de Sacramento chargea Mark Twain de rendre compte d'un nouveau service d'excursion à Hawaï. Ses récits publiés dans le journal ont servi de base à ses premières conférences réussies et des années plus tard ont été rassemblés dans Letters from the Sandwich Islands (1938) et Letters from Honolulu (1939). Ses récits de voyage ont été si bien reçus qu'il a été engagé en 1866 pour devenir correspondant itinérant pour l'Alta California, il ferait le tour du monde en écrivant des lettres.

En 1870, Twain épousa Olivia Langdon. Après une brève résidence dans le nord de l'État de New York en tant qu'éditeur et copropriétaire du Buffalo Express, il s'installe à Hartford, Connecticut, où il vécut pendant vingt ans, trois filles sont nées, et la prospérité en tant qu'écrivain et conférencier (en Angleterre en 1872 et 1873) semblait garanti. Roughing It (1872) raconta les voyages de Mark Twain au Nevada et réimprima certaines des lettres de l'île Sandwich.

Pendant ce temps, le récit de Mark Twain sur les expériences de bateau à vapeur pour l'Atlantic Monthly (1875 étendu à Life on the Mississippi, 1883) a capturé la beauté, le glamour et le danger du fleuve Mississippi. Les souvenirs d'enfance de la vie au bord de cette rivière ont été écrits dans Les Aventures de Tom Sawyer (1875), qui ont immédiatement attiré petits et grands.

Tom Sawyer de Twain, mieux organisé que Huckleberry Finn, est un récit d'une pièce d'enfance innocente qui découvre accidentellement le mal alors que Tom et Huck sont témoins d'un meurtre par Injun Joe dans un cimetière à minuit. Les garçons s'enfuient, sont considérés comme morts, mais se présentent à leurs propres funérailles. Tom et Huck décident de rechercher le meurtrier et la récompense offerte pour sa capture. C'est Tom et sa chérie qui, perdus dans une grotte, découvrent la cachette d'Injun Joe. Bien que les habitants de la ville scellent involontairement le meurtrier dans la grotte, ils ferment l'entrée uniquement pour garder les garçons aventureux comme Tom à l'abri de futurs ennuis. En fin de compte, c'est le jeu innocent et l'aventure enfantine qui triomphent vraiment.

Huckleberry Finn est considéré par beaucoup comme la meilleure création de Mark Twain. Huck n'a pas l'imagination de Tom, c'est un garçon simple avec peu d'éducation. Une mesure de son caractère est une propension à la tromperie, qui semble instinctive, un trait partagé par d'autres choses sauvages et le reliant à la nature en opposition aux tromperies imaginatives fondées sur la tradition, apprises dans les livres et imaginatives de Tom. Les Aventures d'Huckleberry Finn, une série d'aventures en vrac, peut être considérée comme l'histoire d'une quête de liberté et d'une évasion de ce que la société exige en échange du succès. Rejoint en vol par un compagnon noir, Jim, qui cherche à se libérer de l'esclavage, Huck découvre que le Mississippi est paisible (bien qu'il n'ait que partiellement raison) mais que le monde le long de ses rives est plein de ruses, y compris la sienne, et par la cruauté et le meurtre. Lorsque le radeau sur lequel lui et Jim descendent la rivière est envahi par deux criminels, Huck devient d'abord leur assistant en escroquerie mais est finalement l'agent de leur dénonciation.

Quels que soient ses défauts, le Huckleberry Finn de Twain est un classique. Interprétée de diverses manières, on pense souvent qu'elle suggère plus qu'elle ne révèle, parlant de ce que l'homme a fait pour se confondre avec sa juste relation avec la nature. Il peut également être considéré comme un traitement des échecs de l'homme dans ses relations avec ses semblables et de la corruption que la seule échappatoire de l'homme est de fuir, peut-être même de lui-même. Pourtant, c'est aussi une histoire apparemment naïve d'aventures et d'évasion si simplement et directement racontée que le romancier Ernest Hemingway (c.1899&# x20131961) a dit un jour que toute la littérature américaine commence par ce livre.

Après une série d'entreprises commerciales infructueuses en Europe, Twain est retourné aux États-Unis en 1900. Ses écrits sont devenus de plus en plus amers, surtout après la mort de sa femme en 1905. L'homme qui a corrompu Hadleyburg (1900) a révélé la corruption dans une petite ville américaine typique. . Le Journal d'Eve (1906), écrit en partie à la mémoire de sa femme, montrait un homme sauvé de la maladresse uniquement grâce à l'influence d'une bonne femme.

En 1906, Twain commença à dicter son autobiographie à Albert B. Paine, enregistrant des souvenirs épars sans ordre particulier. Des parties de celui-ci ont été publiées dans des périodiques plus tard cette année-là. Avec les revenus des extraits de son autobiographie, il construit une grande maison à Redding, Connecticut, qu'il baptise Stormfield. Là, après plusieurs voyages aux Bermudes pour améliorer sa santé déclinante, il mourut le 21 avril 1910.

L'héritage de Twain perdure aujourd'hui alors que ses homonymes continuent de se multiplier. Plusieurs écoles portent son nom, notamment l'école primaire Mark Twain à Houston, au Texas, qui possède une statue de Twain assis sur un banc, et l'école intermédiaire Mark Twain à New York. Il existe plusieurs écoles nommées Mark Twain Middle School dans différents États, ainsi que Samuel Clemens High School à Schertz, près de San Antonio, au Texas. Il existe également d'autres structures, telles que le pont commémoratif Mark Twain.

Mark Twain Village est une installation de l'armée des États-Unis située dans le quartier S&# x00fcdstadt de Heidelberg, en Allemagne. C'est l'une des deux bases américaines de la garnison de l'armée américaine à Heidelberg qui abritent des soldats américains et leurs familles (l'autre étant Patrick Henry Village).

Les prix en son nom prolifèrent. En 1998, le John F. Kennedy Center for the Performing Arts a créé le prix Mark Twain pour l'humour américain, décerné chaque année. Le prix Mark Twain est un prix décerné chaque année à un livre pour enfants de la quatrième à la huitième année par la Missouri Association of School Librarians. L'Université Stetson de DeLand, en Floride, parraine chaque été le Mark Twain Young Authors' Workshop en collaboration avec le Mark Twain Boyhood Home & Museum à Hannibal. Le programme est ouvert aux jeunes auteurs de la cinquième à la huitième année. Le musée parraine le Mark Twain Creative Teaching Award. Une plaque honorant Mark Twain sur la Sydney Writers Walk à Sydney, Australie

Les bâtiments associés à Twain, y compris certaines de ses nombreuses maisons, ont été conservés en tant que musées. Son lieu de naissance est conservé en Floride, Missouri. Le Mark Twain Boyhood Home & Museum à Hannibal, Missouri, préserve le cadre de certaines des œuvres les plus connues de l'auteur. La maison de l'amie d'enfance Laura Hawkins, qui aurait inspiré son personnage de fiction Becky Thatcher, est conservée sous le nom de "Thatcher House". En mai 2007, une reconstruction minutieuse de la maison de Tom Blankenship, l'inspiration de Huckleberry Finn, a été ouverte à le public. La maison familiale qu'il avait construite à Hartford, Connecticut, où lui et sa femme ont élevé leurs trois filles, est préservée et ouverte aux visiteurs sous le nom de Mark Twain House.

L'acteur Hal Holbrook a créé un one-man show intitulé Mark Twain Tonight, qu'il a joué régulièrement pendant 50 ans. La diffusion par CBS en 1967 lui a valu un Emmy Award. Des trois passages à Broadway (1966, 1977 et 2005), le premier lui a valu un Tony Award.

De plus, comme d'innombrables personnes influentes, Twain a été honoré d'avoir un astéroïde, 2362 Mark Twain, nommé d'après lui.

Souvent, Twain est représenté dans la culture pop comme portant un costume blanc. Bien qu'il existe des preuves suggérant qu'après la mort de Tite-Live en 1904, Twain a commencé à porter des costumes blancs sur le circuit des conférences, les représentations modernes suggérant qu'il les a portés tout au long de sa vie sont sans fondement. Il n'y a aucune preuve qu'il portait un costume blanc avant 1904, cependant, il est finalement devenu sa marque de fabrique, comme l'illustrent les anecdotes sur cette excentricité (comme la fois où il portait un costume d'été blanc à une audience du Congrès pendant l'hiver). L'"Encyclopédie Mark Twain" de McMasters déclare que Twain n'a pas porté de costume blanc au cours de ses trois dernières années, sauf lors d'un discours de banquet.

(1867) La célèbre grenouille sauteuse du comté de Calaveras (fiction)

(1868) Le serviteur de corps noir du général Washington (fiction)

(1868) Mon dernier secrétariat sénatorial (fiction)

(1869) Les Innocents à l'étranger (voyage de non-fiction)

(1870&# x201371) Mémorandums (chronique mensuelle pour The Galaxy Magazine (1866))

(1871) Mark Twain's (Burlesque) Autobiography and First Romance (fiction)

(1872) Roughing It (non-fiction)

(1873) The Gilded Age: A Tale of Today (fiction, adaptée en pièce de théâtre)

(1875) Sketches New and Old (histoires fictives)

(1875) Quelques fables apprises pour les bons vieux garçons et filles (fiction, nouvelle)

(1876) Old Times on the Mississippi (non-fiction)

(1876) Les Aventures de Tom Sawyer (fiction)

(1876) Un meurtre, un mystère et un mariage (fiction) (1945, édition privée), (2001, Atlantic Monthly).

(1877) Une histoire vraie et le récent carnaval du crime (histoires)

(1877) L'histoire de l'invalide (fiction)

(1878) Coup de poing, frères, coup de poing ! et autres croquis (fiction)

(1879) La Grande Révolution à Pitcairn (fiction)

(1880) Un clochard à l'étranger (voyage)

(1880) 1601 : Conversation, telle qu'elle était au coin du feu social, au temps des Tudors (fiction)

(1882) Le Prince et le Pauvre (fiction)

(1883) La vie sur le Mississippi (non-fiction (principalement))

(1884) Les Aventures de Huckleberry Finn (fiction)

(1889) Un Yankee du Connecticut à la cour du roi Arthur (fiction)

(1892) Le réclamant américain (fiction)

(1892) Ces jumeaux extraordinaires (fiction)

(1893) Le billet de banque &# x00a31,000,000 et autres nouvelles histoires (histoires fictives)

(1894) Tom Sawyer à l'étranger (fiction)

(1894) La tragédie de Pudd'nhead Wilson (fiction)

(1896) Tom Sawyer, détective (fiction)

(1896) Souvenirs personnels de Jeanne d'Arc (fiction)

(1897) Comment raconter une histoire et d'autres essais (essais non fictifs)

(1897) À la suite de l'équateur (voyage de non-fiction)

(1898) Concernant les Juifs (non-fiction)[2]

(1900) L'homme qui a corrompu Hadleyburg (fiction)

(1900) Un discours de salutation du XIXe siècle au XXe (essai)

(1901) L'hymne de bataille de la République, mise à jour (satire)

(1901) Edmund Burke sur Croker et Tammany (satire politique)

(1901) À la personne assise dans les ténèbres (essai)

(1901) To My Missionary Critics (essay) The North Atlantic Review 172 (April 1901)

(1902) A Double Barrelled Detective Story (fiction)

(1904) Extracts from Adam's Diary (fiction)

(1905) King Leopold's Soliloquy (political satire)

(1905) The War Prayer (fiction)

(1906) The $30,000 Bequest and Other Stories (fiction)

(1907) Christian Science (non-fiction)

(1907) A Horse's Tale (fiction)

(1909) Is Shakespeare Dead? (non-fiction)

(1909) Captain Stormfield's Visit to Heaven (fiction)

(1909) Letters from the Earth (fiction, published posthumously)

(1910) Queen Victoria's Jubilee (non-fiction)

(1912) My Platonic Sweetheart (dream journal, possibly non-fiction)

(1916) The Mysterious Stranger (fiction, possibly not by Twain, published posthumously)

(1922) The Writings of Mark Twain, 37 vols., Albert Bigelow Paine editor, Gabriel Wells, New York, 1922�, out-of-print definitive edition first edition.

(1923) The United States of Lyncherdom (essay, published posthumously)

(1924) Mark Twain's Autobiography (non-fiction, published posthumously)

(1935) Mark Twain's Notebook (published posthumously)

(1946) The Portable Mark Twain, Bernard DeVoto editor, Penguin Classics (2004), ISBN 0142437759

(1962) Letters from the Earth (posthumous, edited by Bernard DeVoto)

(1969) No. 44, The Mysterious Stranger (fiction, published posthumously)

(1992) Mark Twain's Weapons of Satire: Anti-Imperialist Writings on the Philippine-American War. Jim Zwick, ed. (Syracuse University Press) ISBN 0-8156-0268-5 (previously uncollected, published posthumously)

(1995) The Bible According to Mark Twain: Writings on Heaven, Eden, and the Flood (published posthumously)

(2009) Who is Mark Twain? (HarperStudio) ISBN 9780061735004 (previously unpublished, published posthumously)

(2010) Autobiography of Mark Twain, Vol. 1. (University of California Press, November 15, 2010) (ISBN 978-0520267190) (published 100 years after death)

Samuel Langhorne Clemens adopted the pseudonym "Mark Twain" after he spent two years as a steamboat

pilot. "mark twain" is a term that means that a river is the minimum depth for safe navigation. After an unsuccessful attempt

at gold and silver mining, he joined the staff of a Nevada newspaper where he first used the name "Mark Twain" to sign a

humerous travel letter. He would continue to use the name for nearly 50 years and dozens of publications.

Mark Twain was the pseudonym of Samuel Langhorne Clemens, b. Florida, Mo., Nov. 30, 1835, d. Apr. 21, 1910, who achieved worldwide fame during his lifetime as an author, lecturer, satirist, and humorist. Since his death his literary stature has further increased, with such writers as Ernest Hemingway and William Faulkner declaring his works--particularly HUCKLEBERRY FINN--a major influence on 20th-century American fiction.

Twain was raised in Hannibal, Mo., on the Mississippi River. His writing career began shortly after the death of his father in 1847. Apprenticed first to a printer, he soon joined his brother Orion's Hannibal Journal, supplying copy and becoming familiar with much of the frontier humor of the time, such as George W. Harris's Sut Lovingood yarns and other works of the so-called Southwestern Humorists.

From 1853 to 1857, Twain visited and periodically worked as a printer in New York, Philadelphia, St. Louis, and Cincinnati, corresponding with his brother's newspapers under various pseudonyms. After a visit to New Orleans in 1857, he learned the difficult art of steamboat piloting, an occupation that he followed until the Civil War closed the river, and that furnished the background for "Old Times on the Mississippi" (1875), later included in the expanded Life on the Mississippi (1883).

In 1861, Twain traveled by stagecoach to Carson City, Nev., with his brother Orion, who had been appointed territorial secretary. After unsuccessful attempts at silver and gold mining, he returned to writing as a correspondent for the Virginia City Territorial Enterprise. At first he signed his humorous and imaginative sketches "Josh," but early in 1863 he adopted the now-famous name Mark Twain, borrowed from the Mississippi leadsman's call meaning "two fathoms" deep--safe water for a steamboat.

Twain went to San Francisco in 1864. Dubbed the "Wild Humorist of the Pacific Slope," he achieved a measure of national fame with his story "The Celebrated Jumping Frog of Calaveras County" (1865). A trip to Hawaii in 1866 furnished articles for the Sacramento Union and materials for the first lecture, on his return, in a long and successful career as a public speaker. The following year he traveled to the Mediterranean and the Holy Land, providing letters to the San Francisco Alta California that, in their revised form as The Innocents Abroad (1869), won immediate international attention.

In 1870, Twain married Olivia Langdon of Elmira, N.Y. After serving briefly as editor and part-owner of the Buffalo Express, he moved to Hartford, Conn., in 1871, abandoning journalism in order to devote his full attention to serious literature. There, and during summers in Elmira, he produced Roughing It (1872), an account of his Western years The Gilded Age (1873, with Charles Dudley Warner), a satire of get-rich-quick schemes and political chicanery the new pieces for Sketches, New and Old (1875) and TOM SAWYER (1875), his classic tale of boyhood.

A European sojourn in 1878-79 inspired A Tramp Abroad (1880), soon followed by The Prince and the Pauper (1882), Twain's first historical novel. He later turned to history again in the allegorical satire A Connecticut Yankee in King Arthur's Court (1889), a powerful fictional indictment of political and social injustice. Meanwhile, he completed Life on the Mississippi (1883) and, after establishing his own firm, Charles L. Webster and Co., published his masterpiece, Adventures of Huckleberry Finn, in 1884.

Increasingly involved financial problems prompted Twain to move to Europe in 1891, just after finishing The American Claimant (1892). In 1894, following the failure of his publishing company and of the Paige typesetting machine in which he had invested heavily, Twain was forced to declare bankruptcy. During this period he turned out a number of works, generally inferior to his best: The Tragedy of Pudd'nhead Wilson (1894), Tom Sawyer Abroad (1894), Personal Recollections of Joan of Arc (1896), and Tom Sawyer, Detective (1896). In 1895, to help recoup his losses, he embarked on a world lecture tour, later described in Following the Equator (1897).

Although his financial situation rapidly improved, additional stress and sorrow came with the deaths of Twain's daughter Susy in 1896 and of his wife in 1904. His writings of the late 1890s and 1900s became more pessimistic than ever "The Man That Corrupted Hadleyburg" (1898) and What Is Man? (1906) are particularly scathing examinations of human nature. Yet, these works also imply that proper understanding of human motivations can result in progress. Moreover, volumes in the Mark Twain Papers series--Which Was the Dream?, and Other Symbolic Writings of the Later Years (1967), Mark Twain's Mysterious Stranger Manuscripts (1969), and Mark Twain's Fables of Man (1972)--suggest that the period was not the wasteland described by some critics.

Bibliography: Anderson, Frederick, and Sanderson, K. M., eds., Mark Twain: The Critical Heritage (1972) Blair, Walter, Mark Twain and Huck Finn (1960 repr. 1973) Bridgman, Richard, Traveling with Mark Twain (1987) Brooks, Van Wyck, Ordeal of Mark Twain, rev. éd. (1933 repr. 1977) Budd, Louis J., ed., Critical Essays on Mark Twain (1983) De Voto, Bernard, Mark Twain's America (1932 repr. 1978) Fatout, Paul, Mark Twain on the Lecture Circuit (1960) Giddings, Robert, ed., Mark Twain (1985) Howells, William Dean, My Mark Twain (1910 repr. 1977) Kaplan, Justin, Mark Twain and His World (1974) and Mr. Clemens and Mark Twain (1966) Lauber, John, The Inventions of Mark Twain (1990) Neider, Charles, ed., The Autobiography of Mark Twain (1975 repr. 1990) Paine, Albert B., Mark Twain: A Biography, 3 vols., (1935) Sanborn, Margaret, Mark Twain: The Bachelor Years (1990) Sanderlin, George, Mark Twain as Others Saw Him (1978) Steinbrink, Jeffrey, Getting to Be Mark Twain (1991).

1850 United States Federal Census about Samuel L Clemens Name: Samuel L Clemens [Mark Twain] [Samuel Langhorne Clemens] [Samuel L Lampton] Age:औ Birth Year:ফt 1836 [30 Nov 1835] Birthplace: Missouri [Florida, Monroe Co., MO USA] Home in 1850: Hannibal, Marion, Missouri Gender: Male Family Number:霉 Household Members: Namešge Jane Clemensॆ Orion Clemensथ Pamela A Clemensण Samuel L Clemensऔ Henry Clemensऒ

1860 United States Federal Census about Saml Clemmens Name: Saml Clemmens [Samuel Clemens] [Saml Clemens] [Samuel Langhorne Clemens] Age in 1860:द Birth Year:ফt 1834 Birthplace: Kentucky Home in 1860: St Louis Ward 6, St Louis (Independent City), Missouri Gender: Male Post Office: St Louis Value of real estate: View image Household Members: Namešge W A Moffatॅ Annie Moffatी Jane Clemmensॠ Saml Clemmensद Mary Clemmensण

U.S. Passport Applications, 1795-1925 about Sam L Clemen Name: Sam L Clemen [Sam L Clemens] [Samuel Langhorne Clemens] [Mark Twain] Birth Date:र Nov 1835 Birth Place: Missouri Age:ऱ Passport Issue Date:ड May 1867 Passport Includes a Photo: No

U.S. and International Marriage Records, 1560-1900 about Samuel L Clemens Name: Samuel L Clemens [Samuel Langhorne Clemens] [Mark Twain] Gender: Male Birth Year:򑠵 Spouse Name: Olivia L Langdon Marriage Year:򑡰 Number Pages:‘

1870 United States Federal Census about S L Clemmens Name: S L Clemmens [Samuel L. Clemens] [Samuel Langhorne Clemens] [Mark Twain] Age in 1870:र Birth Year:ফt 1840 [30 Nov 1835] Birthplace: New York [Florida, Monroe Co., MO USA] Home in 1870:›uffalo Ward 10, Erie, New York Race: White Gender: Male Post Office:›uffalo Value of real estate: View image Household Members: Namešge S L Clemmensर Olivia Clemmensत Patrick Mcfryद Margt Brownण Ellen Whiteऩ

1880 United States Federal Census about Samuell. Clemens Name: Samuell. Clemens [Mark Twain] [Samuel L. Clemens] [Samuel Langhorne Clemens] Age:ॄ Birth Year:ফt 1836 [30 Nov 1835] Birthplace: Missouri [Florida, Monroe Co., MO USA] Home in 1880: Hartford, Hartford, Connecticut Race: White Gender: Male Relation to Head of House: Self (Head) Marital Status: Married Spouse's Name: Olivia L. Clemens Father's Birthplace: Virginia Mother's Birthplace: Kentucky Neighbors: View others on page Occupation:šuthor Cannot read/write:

View image Household Members: Namešge Samuell. Clemensॄ Olivia L. Clemensऴ Susan O. Clemens˜ Clara L. Clemens•

1900 United States Federal Census about Saul L Clemens Name: Saul L Clemens [Samuel Clemens] [Samuel Langhorne Clemens] [Samuel Clemens] [Mark Twain] [Samuel L Clemens] Age:॥ Birth Date: Nov 1834 [Nov 1835] Birthplace: Missouri [Florida, Monroe Co., MO USA] Home in 1900: Hartford, Hartford, Connecticut Race: White Gender: Male Relation to Head of House: Head Marital Status: Married Spouse's Name:œlieve Clemens Marriage Year:򑡵 Years Married:थ Father's Birthplace: Missouri [Campbell, VA USA] Mother's Birthplace: Missouri [Columbia, Adair Co., KY USA] Occupation: View on Image Neighbors: View others on page Household Members: Namešge Saul L Clemens॥ Clieve Clemensॕ Clara Clemensत Gene Clemensठ Thomas Dortheyढ

1910 United States Federal Census about Samuel L Clemens Name: Samuel L Clemens [Mark Twain] [Samuel Langhorne Clemens] [Sammy Clemens] Age in 1910:ॴ Birth Year:ফt 1836 [30 Nov. 1835] Birthplace: Missouri [Florida, Monroe Co., MO USA] Home in 1910: Redding, Fairfield, Connecticut Race: White Gender: Male Relation to Head of House: Head Marital Status: Widowed Father's Birthplace: Virginia [Lynchburg, Campbell Co, VA USA] Mother's Birthplace: Kentucky [Columbia, Adair Co., KY USA] Neighbors: View others on page Household Members: Namešge Samuel L Clemensॴ

California, Biographical Index Cards, 1781-1990 about Samuel Langhorne Clemens Name: Samuel Langhorne Clemens Birth Date:र Nov 1835 Birth Location:Ÿlorida, Missouri Death Date:ड Apr 1910 Death Location: Redding, Connecticut Event Location: Redding, Conn

Henry Clemens was the quiet and studious younger brother of Samuel Langhorne Clemens, better known as Mark Twain. Like Samuel, Henry belonged to the Cadets of Temperance and worked on the Hannibal Journal. After SLC left for St. Louis in 1853, Henry assisted their brother Orion on the Muscatine (Iowa) Journal and in the Ben Franklin Book and Job Office. In the spring of 1858, he became a “mud clerk” (purser’s assistant) on the steamer Pennsylvania, employment which Samuel, then a cub pilot, helped him to obtain. Henry died on 20 June 1858 from injuries suffered in the explosion of the Pennsylvania, as Mark Twain recounted in a moving letter written at the time and in Chapter 20 of Life on the Mississippi. Samuel modeled Sid Sawyer, Tom Sawyer’s well-behaved half-brother, on Henry.


Réputation et héritage de Mark Twain

Peu de temps après la mort de Clemens, Howells a publié Mon Mark Twain (1910), dans lequel il prononçait Samuel Clemens « unique, incomparable, le Lincoln de notre littérature ». Vingt-cinq ans plus tard, Ernest Hemingway écrivait dans Les vertes collines d'Afrique (1935), « Toute la littérature américaine moderne provient d'un livre de Mark Twain intitulé Huckleberry Finn. " Both compliments are grandiose and a bit obscure. Pour Howells, l'importance de Twain était apparemment sociale - l'humoriste, a écrit Howells, a parlé à et pour l'homme et la femme américains ordinaires, il a émancipé et a digne le discours et les manières d'une classe de personnes largement négligées par les écrivains (sauf en tant qu'objets d'amusement ou de désapprobation ) et largement ignoré par la gentille Amérique. For Hemingway, Twain’s achievement was evidently an aesthetic one principally located in one novel. Pour les générations suivantes, cependant, la réputation et la controverse entourant Huckleberry Finn a largement éclipsé le vaste corpus littéraire de Clemens : le roman a été retiré des programmes de certaines écoles américaines en raison de sa caractérisation de l'esclave Jim, que certains considèrent comme humiliant, et de son utilisation répétée d'une épithète raciale offensante.

As a humorist and as a moralist, Twain worked best in short pieces. Le dégrossir est un récit passionnant de ses aventures dans l'Ouest américain, mais il est également assaisonné de fils aussi exquis que "Buck Fanshaw's Funeral" et "The Story of the Old Ram" Un clochard à l'étranger est pour de nombreux lecteurs une déception, mais il contient le presque parfait "Jim Baker's Blue-Jay Yarn". Dans « A True Story », raconté dans un dialecte afro-américain, Twain a transformé les ressources de l'histoire humoristique typiquement américaine en quelque chose de sérieux et de profondément émouvant. "L'homme qui a corrompu Hadleyburg" est une satire sociale implacable, c'est aussi la pièce la plus formellement contrôlée que Twain ait jamais écrite.

The originality of the longer works is often to be found more in their conception than in their sustained execution. Les innocents à l'étranger est peut-être le plus drôle de tous les livres de Twain, mais il a également redéfini le genre du récit de voyage en tentant de suggérer au lecteur, comme l'écrit Twain, « comment il serait susceptible de voir l'Europe et l'Est s'il les regardait de ses propres yeux. De même, dans Tom Sawyer, il a traité l'enfance non pas comme l'accomplissement de l'obéissance à l'autorité adulte, mais comme une période d'amusement et d'affection de bonne humeur. Comme celui de Miguel de Cervantes Don Quixote, qu'il admirait beaucoup, Huckleberry Finn sonné des changements sur le roman picaresque qui sont d'un intérêt permanent.

Twain was not the first Anglo-American to treat the problems of race and racism in all their complexity, but, along with that of Herman Melville, his treatment remains of vital interest more than a hundred years later. His ability to swiftly and convincingly create a variety of fictional characters rivals that of Charles Dickens. Twain’s scalawags, dreamers, stalwarts, and toughs, his solicitous aunts, ambitious politicians, carping widows, false aristocrats, canny but generous slaves, sententious moralists, brave but misguided children, and decent but complicitous bystanders, his loyal lovers and friends, and his fractious rivals—these and many more constitute a virtual census of American types. And his mastery of spoken language, of slang and argot and dialect, gave these figures a voice. Twain’s democratic sympathies and his steadfast refusal to condescend to the lowliest of his creations give the whole of his literary production a point of view that is far more expansive, interesting, and challenging than his somewhat crusty philosophical speculations. Howells, who had known most of the important American literary figures of the 19th century and thought them to be more or less like one another, believed that Twain was unique.

Twain will always be remembered first and foremost as a humorist, but he was a great deal more—a public moralist, popular entertainer, political philosopher, travel writer, and novelist. Perhaps it is too much to claim, as some have, that Twain invented the American point of view in fiction, but that such a notion might be entertained indicates that his place in American literary culture is secure.


History of Samuel Clemens High School

The history of Samuel Clemens starts in 1917 at Schertz High School, originally located on loop 539 in Cibolo. In 1952, Schertz-Cibolo High School was moved to Main Street in Schertz. The first graduating class had two members. The school consisted of four classrooms downstairs and one upstairs, along with a large auditorium. The heating was an old woodstove, and the air conditioning was an open window. The school was so small that two grades fit into one classroom. The restroom was outdoors.

Becoming Samuel Clemens

At about three o'clock in the morning in 1961, the Board of Trustees reached a decision that the school district would become an independent school district. In 1967, the district annexed Universal City into its boundaries, formally becoming SCUC ISD. At the time, all the band jackets and other uniforms featured the letters SC for "Schertz-CIbolo," and it would have proved cost prohibitive to change it. Acontest was held to name the school using those same initials of SC, and Samuel Clemens was the winner. Samuel Clemens, of course, is writer Mark Twain's bona fide name.

Samuel Clemens was established and built on Elbel Road in Schertz in 1967.

Construction

Samuel Clemens High School was built in seven segments. The original building and field house were completed in 1967, with the first vocational building following in 1970. Rapid growth required the north classroom wing and an addition to the field house in 1972. A second vocational building was added in 1974. The science, current library, and ROTC wings&mdashalong with the practice gym&mdashwere competed in 1990. Increased student growth required the construction of a new dining center, band hall, choir room, and additional classrooms in 1995. In 2008, a new science wing was completed with major renovations and upgrades to the entire campus. Other additions included the Shelton Athletic Complex.


How Samuel Clemens Decided to Use the Pen Name

After a brief two weeks as a Confederate enlistee, he joined his brother Orion in Nevada Territory where Orion served as secretary to the governor. He tried mining but failed and instead took up as a journalist for the Virginia City Territorial Enterprise. This is when he began to use the pen name of Mark Twain. The original user of the pseudonym died in 1869.

Dans Life on the Mississippi, Mark Twain says: "I was a fresh new journalist, and needed a nom de guerre so I confiscated the ancient mariner's discarded one, and have done my best to make it remain what it was in his hands—a sign and symbol and warrant that whatever is found in its company may be gambled on as being the petrified truth how I have succeeded, it would not be modest in me to say."

Further, in his autobiography, Clemens noted that he wrote several satires of the original pilot's postings that were published and caused embarrassment. As a result, Isaiah Sellers stopped publishing his reports. Clemens was penitent for this later in life.


Voir la vidéo: Mark Twain: Father of American Literature - Fast Facts. History


Commentaires:

  1. Hrocesburh

    C'est remarquable, ce message plutôt précieux

  2. Adron

    Vous n'êtes pas correcte. Entrez nous discuterons.

  3. Munro

    Mmm. Je suis entièrement d'accord.

  4. Tojashura

    vraiment étrange

  5. Eanruig

    Sujet adorable



Écrire un message